You have activated a Bronze+ WP Symposium feature, but you have not entered your Activation Code. Obtenez-en un à la page d'adhésion sur le site Web de WP Symposium.
resultat-N3-2015-10-11

Nationale 3

Nationale 3 : victoire face aux Maohis

13 oct , 2015  

Dimanche dernier, la Nationale 3 effectuait le premier de ses quatre déplacements en région bordelaise pour y affronter les Maohis de Pessac. Les Girondins s’étaient inclinés 11-1 face à leurs voisins de Saint Médard pour l’ouverture du championnat. Les Squales espéraient bien enchainer une deuxième victoire de suite pour bien lancer leur saison.

Les Rezéens se mettaient rapidement dans le match et marquaient les premiers. Un des avants ressortait du coin gauche de Pessac avec le palet et effectuait une passe au centre qu’un de ses coéquipier, alors dos au but, déviait pour tromper le gardien entre les jambes (2’07). Une bonne entame de match pour les Squales qui se procuraient de nouvelles occasions sans réussite. Les Pessacais pressaient haut et gênaient la relance adverse mais manquaient de justesse dans le dernier geste lorsque l’occasion se présentait. Ils bénéficiaient cependant d’un mauvais rebond qui renvoyait le puck juste devant le gardien rezéen et c’est un Maohi qui était le premier sur le palet pour l’égalisation (8’19). La possession était en faveur des Squales et les joueurs girondins procédait en contre mais aucune des deux équipes ne parvenait à prendre l’avantage. Il fallait attendre la fin de période et une action individuelle d’un avant des Squales pour que le score change. Il partait seul en contre, débordait sur l’aile gauche avant de repiquer au centre et de dribbler le goal (23’44). Le score n’évoluerait plus jusqu’à la pause.

Avec cette légère avance, les joueurs du ROP n’étaient pas du tout à l’abri d’un retour de leurs hôtes du jour. Les Maohis changeaient de tactique décidant de jouer plus placés en défense et de moins venir presser. Changement qui s’avérait en faveur des Squales qui allaient vite prendre le large. Après un premier but marqué rapidement en début de période (26’33), ils enchainaient avec un contre suite à la récupération du palet à la ligne médiane qui permettait de lancer un joueur dans la dos de la défense pour prendre une avance de trois buts (27’53). C’est ensuite un arrière qui venait fixer la défense et le gardien avant de trouver la lucarne moins d’une minute plus tard (28’36). A la trentième-et-unième minute, un arrière prenait de vitesse les joueurs pessacais pour idéalement lancer un coéquipier partant seul défier le goal et concluant l’action d’un dribble victorieux (30’26). Les Squales venaient d’inscrire quatre buts en moins de cinq minutes et pouvaient ainsi appréhender plus tranquillement la fin de la rencontre. Ils ne se relâchaient pas pour autant et les Pessacais étaient quelque peu dépassés par la bonne circulation du palet des visiteurs. Un palet qui trainait dans le slot girondin était repris sous la barre pour le septième but (41’50) puis, placé en losange en zone offensive, un arrière rezéen décalait sur sa droite pour une reprise instantanée en pleine lucarne (43’07). Une réaction d’orgueil cumulée à une défense moins intensive des joueurs du ROP permettait aux Maohis de réduire l’écart par deux fois. La première sur un contre où un joueur était laissé seul pour aller défier le gardien et le tromper (44’08) et la seconde sur un shoot mi-distance qui filait en pleine lucarne (46’35). Les Squales mettaient alors un dernier coup d’accélérateur et marquaient deux derniers buts. En supériorité sur un tir mi-distance (48’04) et un tout dernier à moins d’une minute de la fin (49’25).

Les Squales l’emportent donc 10-3 et enchainent une deuxième victoire, de bonne augure pour la suite du championnat qui promet d’être plus compliquée avec la réception du leader, Saint Médard le 24 octobre prochain. En attendant, place à la Coupe de France ce samedi où les Squales se déplacent à Donnay pour y affronter les Hippocampes de Luc sur Mer à 18h.

Voir les statistiques du match


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *