You have activated a Bronze+ WP Symposium feature, but you have not entered your Activation Code. Obtenez-en un à la page d'adhésion sur le site Web de WP Symposium.
resultat-N3-2016-02-06

Nationale 3

Nationale 3 : neuvième journée

10 fév , 2016  

Près de deux mois après leur dernier match à domicile, les Squales retrouvaient leur terrain pour affronter les Maohis de Pessac, derniers de la poule. Après un début d’année 2016 compliqué : lourde défaite à Rochefort, défaite d’un petit but face au leader nantais et forfait à Bordeaux-Chartrons; les Rezéens espéraient bien profiter de l’occasion pour renouer avec la victoire.

Les joueurs du ROP prenaient immédiatement les choses en main, affichant une bonne maitrise collective face à des visiteurs encore un peu timides. Malheureusement la domination restait stérile malgré de belles combinaisons, le gardien pessacais ne laissant rien passer. Et c’est contre le cours du jeu que les Maohis ouvraient la marque profitant d’un palet non dégagé dans le slot (5’28). Les Squales réagissaient et revenaient au score. Un joueur rezéen débordait sur l’aile gauche avant de repiquer dans l’axe et trouvait le petit filet opposé à mi-hauteur (7’44). Ils prenaient ensuite l’avantage, pourtant en étant en infériorité, suite à une passe le long de la bande suivi d’un dribble du gardien (10’17). Les Squales maintenaient leur domination et se procuraient de nouvelles occasions mais ne parvenaient pas à aggraver l’écart. Peu avant la mi-temps, les Maohis allaient même égaliser sur une grossière erreur permettant au buteur de s’en aller seul défier le goal rezéen (21’52). Score de parité 2-2 à la pause ne reflètant pas vraiment le jeu qui aurait dû voir les Squales prendre les devants.

Au retour des vestiaires, les joueurs du ROP étaient bien décidés à prendre l’avantage et ils le faisaient rapidement. Juste après une supériorité, ils trouvaient la faille d’un tir du haut de la zone qui filait au ras du poteau adverse (26’09).  Les Squales allaient ensuite connaitre un gros passage à vide de cinq minutes qui leur coutera très cher. Durant cette période, les visiteurs allaient inscrire quatre buts pour porter le score à 6-3 en leur faveur (32’50, 34’15, 35’14 et 35’49).  Manque de replis défensif, marquage trop lâche, cadeau fait à l’adversaire, voilà les différentes raisons expliquant ces buts encaissés. Les Rezéens prenaient un temps-mort et se remettaient dans le droit chemin. Ils commençaient par réduire l’écart d’une unité sur une supériorité (36’28) et revenaient à un but de leurs adversaires après un percée de l’aile vers l’axe suivie d’une passe pour le shoot qui était dévié par un genou adverse dans la cage (43’47). Les Maohis commençaient à perdre pieds et étaient de nouveau pénalisés. Sur la supériorité, un joueur pessacais plongeait pour stopper et geler le palet juste devant sa ligne. Les arbitres accordaient alors un but automatique (44’31). 6-6 et il restait cinq minutes pour faire la différence. Les Girondins, en désaccord avec les dernières décisions arbitrales, n’y étaient plus et les Squales en profitaient pour marquer deux dernier buts. Tout d’abord sur un palet récupéré dans le coin adverse et glissé dans le slot pour la reprise (47’58) puis sur un une-deux d’école (48’30).

Les Squales l’emportent donc 8-6 mais se sont vraiment fait peur. En cause, des énormes erreurs provoquant des sanctions immédiates et un manque d’efficacité devant le but. Il va falloir corriger cela avant d’aller affronter Saint Médard, deuxième de la poule, le 21 février prochain.

Voir les statistiques du match


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *